Vie du Label Dynam’éthique

Le label Dynam’Ethique
Le label Dynam’Ethique : Des valeurs qui font notre différence
janvier 19, 2016
Label Dynam'éthique

Petit déj’ le 23 février à Antibes »Les ateliers de la professionnalisation »Ateliers participatifs et interventions sur « La professionnalisation, projet & réalisation »Une expertise, des témoignages d’intervenants, des réponses à vos questions,…

Dynam’éthique à Paris !Petit déj’ le 7 octobre 2011 à Paris »Le Développement Durable à l’honneur ! »- Intervention de Vincent Furgerot, créateur du Geste Environnemental, sur le Développement Durable : Etat des lieux et fausses certitudes !

Petit déj’ le 23 juin 2011″La Com’ dans tous ses états »Jeux et ateliers ont permis de s’interroger sur nos inconscients de la Com’

Le 23 juin dernier, nous avons organisé le 3ème Petit Déjeuner Dynam’Ethique à la Maison des Associations d’Antibes. Nombreux, plus d’une vingtaine cette fois encore, les participants sont venus découvrir et participer à nos ateliers autour du thème : La Com dans tous ses états !

Un 1er atelier : le Téléphone arabe a permis à tous les invités de « prendre la température » et de mesurer l’ampleur et la nécessité de BIEN COMMUNIQUER !

Les 4 équipes se sont alors succédées aux ateliers proposés :

Atelier du Tiroir caisse ou la nécessité d’être vigilent aux « a priori » !Atelier de la Petite robe rouge ou parlons-nous tous le même langage ? Atelier pour former la communication non verbale : comprenons-nous tous la même chose ?Atelier : L’importance de poser les bonnes questions !

Pour celles et ceux qui étaient présents, pour celles et ceux qui n’étaient pas là, nous vous invitons à découvrir les « compte rendu » de chaque équipe … Chacune d’entre elles, après avoir réfléchi, échangé, eu du mal, rigolé …a présenté sa synthèse et ses différents constats à l’ensemble du groupe … Moments et mots choisis …

Atelier du Tiroir caisse ou la nécessité d’être vigilent aux « a priori »

Nicole, après avoir raconté plusieurs fois une courte histoire, a posé à l’ensemble des membres de l’équipe 14 questions. Dans un 1er temps chacun devait répondre seul. Puis, tous les membres de l’équipe devaient confronter leurs réponses pour décider d’une seule réponse commune pour le groupe. Notre but était atteint ! Les échanges ont été parfois rapides, parfois longs, les gens étaient d’accord, parfois pas … puis ils ont tranché !

CONSTATS :

– Si on n’a pas l’information = on invente !- Les éléments mis à la suite les uns des autres font une histoire mais c’est le vécu de chacun qui l’interprète- Les stéréotypes et les présupposés prennent le dessus- Attention au danger des associations d’idées !ENSEIGNEMENT :> Les « a priori » influencent notre perception des informations reçues et du réel. > Dans la première partie de l’exercice, chacun a répondu selon ses propres perceptions. Dès lors qu’il y a eu négociation de tous pour trouver la réponse commune, cela a engendré l’analyse, le doute, l’influence, le lâcher prise parfois … pour finalement en déduire qu’il est important de savoir se remettre en question.

Atelier de la Petite robe rouge ou parlons-nous tous le même langage ?

Les participants devaient répondre à plusieurs questions posées par Jean Michel, du style « Mon conjoint a acheté un cadeau pas cher pour nos amis, combien l’a t-il payé ? » ou encore « Elle va avoir un léger retard. De combien de temps sera-t-elle en retard ? » les mots souvent ; urgent ont également été passé en revue … En comparant leurs réponses, tous se sont rendus compte de l’interprétation différente des uns et des autres d’un même mot !

CONSTATS :

– Notre histoire personnelle, nos propres références et notre culture entrent en jeu- Le vocabulaire est interprété différemment selon les personnes et les situations- Le cadre de référence change d’une personne à l’autreENSEIGNEMENT :> Quand on communique, il est important de s’assurer qu’on ait bien la même notion ou définition du mot employé

Atelier Communication non verbale : comprenons-nous tous la même chose ?

Caroline était chargée de faire réfléchir les participants de son atelier autour de plusieurs images et vidéos en demandant : Que voyez-vous ? Que nous dit cette personne ? Lors des échanges ils se sont rendus compte que tous ne voyaient pas les mêmes choses ! Etrange non ?

CONSTATS :

– Interprétation personnelle de chaque image- Subjectivité provoquée par la physiologie, l’émotion, l’histoire personnelle- La puissance de l’image, des gestes, mimiques et autres attitudesENSEIGNEMENT :> Ne pas oublier que l’autre est autre !> Il est important de ne jamais se fier aux apparences !> Intérêt et nécessité de prendre du recul> Penser à modifier son axe de vision : se déplacer, se mettre à la place de l’autre … pour aller au-delà qui ce qui semble évident

Atelier : L’importance de poser les bonnes questions !

Dans son rôle de responsable qualité, Valérie avait convié, dans son atelier, des experts qui étaient là pour l’aider à résoudre son problème et lui apporter une solution : en lui posant LES BONNES QUESTIONS !

CONSTATS :

– Nous n’avons pas réfléchi avant d’agir et nos sommes précipités dans l’énoncé de solutions diverses et variées- Il n’y a pas eu de prise en compte ni d’évaluation de la demande- On est tous partis « tête baissée » !- Il n’y a pas eu d’échanges avec la personne qui pose la problématiqueENSEIGNEMENT :> Identifier et diagnostiquer avant de donner des solutions> Retarder l’apport de solution pour poser des questions ouvertes> Rester « humble » : ne pas se sentir flatté par « vous êtes des experts » !

Même si chaque participant est né avec cette capacité de parler, de bouger … de communiquer, nous sommes tous d’accord pour dire que cela n’est pas toujours simple ni évident ! Déjà dans la vie de tous les jours … alors dans la vie professionnelle dès lors qu’il s’agit de transmettre voire retransmettre une information, de faire une commentaire à quelqu’un, de demander quelque chose ce n’est pas plus facile ! Vous le savez tous !

La communication c’est un ensemble d’éléments … les perceptions, la 1ère impression, les filtres et les parasites, la communication verbale et non verbale … c’est aussi des outils : les questions ouvertes et fermées, la reformulation, le silence, l’écoute …

Cette matinée a donc eu un double objectif. Celui de vous faire « cogiter » à cette communication que nous pratiquons toutes et tous au quotidien … et celui de vous amuser et de passer un bon moment …

Petit déj’ le 25 février 2011″Quelle éthique pour la communication d’entreprise ? »Téléchargez le Cahier 2 de cette intervention

Le 5 novembre 2010, munies de leur trousse d’écolier, près de 20 personnes ont répondu « présent » à notre 1er petit déjeuner Dynam’éthique. Comme cela avait été annoncé, réflexion, convivialité, échange, partage … étaient au rendez-vous à la Maison des Associations d’Antibes !

La matinée a débuté par une conférence donnée par Valérie Allemand, consultante à Paris, sur le thème « La conduite du changement … Aller vers une démarche RSE ».

Son allocution a permis, à travers un bref historique, de clarifier le terme RSE : « concept dans lequel les entreprises intègrent les préoccupations sociales, environnementales et économiques dans leurs activités et dans leurs interactions avec leurs parties prenantes sur une base volontaire ». Dans la seconde partie de la conférence, Valérie a développé les enjeux de la conduite de changement, en abordant notamment, les enjeux économiques (éléments indispensables à la mise en place de projets ou de nouveaux outils …), sociologiques (le changement pouvant être un moyen d’atteindre un idéal choisi par un groupe d’individus…) et psychologiques… Enfin, la conclusion a ouvert une discussion permettant d’identifier et de lister les éléments « facilitateurs » de la conduite du changement…

La matinée s’est poursuivie par la mise en place d’ateliers créatifs… Par groupe de 4 à 5 personnes, les invités ont été conviés à réfléchir sur des thèmes tels que : la RSE et le management ; l’éthique et la relation commerciale ; le changement dans l’entreprise ou encore l’éthique dans l’entreprise. Le but de ces ateliers étant de créer, en groupe, une composition illustrant leurs visions et points de vue, sur chacun des sujets proposés… Les groupes ont fait preuve de dynamisme, d’originalité, de créativité … chacun y allant de son commentaire, de son anecdote, de son vécu … chacun découpant, collant, cherchant quelle couleur donnerait le plus d’impact, quelle association d’images serait la plus judicieuse … pour créer une véritable ½uvre : originale et colorée…

Pour clore les ateliers, chaque groupe a présenté son travail aux autres en faisant part de leurs idées et commentaires… de pourquoi ils avaient choisi telles ou telles illustrations… d’où ils étaient partis et à quelles conclusions ils étaient parvenus…

Mots choisis de participants :

« convivialité, dynamisme, originalité et créativité » ; « interactivité » ; « échange relationnel : prise de conscience que certains changements sont à opérer » ; « manifestation participative et créative » ; « qualité des échanges et les thèmes » ; « la réflexion avec des professionnels différents pour construire » ; « les échanges et les ateliers » ; « l’aspect ludique » …Les membres fondateurs du label Dynam’éthique sont heureux de cette manifestation et auront à c½ur d’en organiser de nouvelles, toujours dans cet esprit d’échange tout en conservant le côté ludique et participatif pour rendre tout le monde Acteur …

Le 4 mars 2010 est le jour du lancement officiel du label Dynam’éthique. Ce lancement s’est déroulé dans un lieu choisi pour la circonstance, un écrin de verdure, stratégiquement situé où café d’accueil et viennoiseries chaudes attendaient les invités (issus de différents domaines d’activités, de métiers différents) …

L’équipe Dynam’éthique a très vite donné le ton : dynamisme et réflexion ! A travers différentes questions posées sous forme de jeu, les invités ont pu communiquer leurs points de vue, réfléchir ensemble sur les différents objectifs proposés par le label, participer au débat sur des thèmes tels que formation, intégrité, RSE ou encore développement durable dans l’entreprise…

Valérie LEMAIRE a ensuite expliqué les raisons de la création du label Dynam’éthique… Caroline GERMAIN s’est exprimée sur l’aspect développement durable en présentant les contributions de Dynam’éthique en matière de préservations des ressources et des énergies… Nicole VIARD a pris le relais pour aborder le thème de la responsabilité sociale de l’entreprise en précisant que le label Dynam’éthique s’inscrit d’ores et déjà dans cette démarche, de part sa charte et ses actions professionnelles… Jean Michel BACHELLERIE a enchaîné pour évoquer les avantages et la valeur ajoutée du label Dynam’éthique : contribution à l’image de marque des entreprises clientes, gage de sérieux par la charte établie… Enfin il a précisé que le label Dynam’éthique garantit la qualité de ses prestations grâce à une démarche d’amélioration permanente avec la mise en place d’évaluations et d’audits réguliers…

Enfin, les fondateurs du label ont rappelé que « Dynam’éthique c’est un vrai état d’esprit, ce sont des valeurs qui font notre différence ».